L'Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+: Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+ par Raphaël Garrigos

L'Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+: Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+

Titre de livre: L'Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+: Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+

Éditeur: Le Seuil

Auteur: Raphaël Garrigos


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Raphaël Garrigos avec L'Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+: Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+

Il a déjà fixé la date, le 17 février 2022, Vincent Bolloré léguera sa petite épicerie à sa dynastie. Du transport et de la logistique, du fioul et des batteries électriques, du plastique et des palmiers en Afrique. Et Havas. Et Vivendi. Et Canal+. Depuis l'été 2015, l'homme d'affaires mène un raid sur le groupe crypté dont il a viré la quasi-totalité des dirigeants. Désormais, Vincent Bolloré fait sa loi à Canal+, et ça ne fait que commencer.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, connus aussi sous le nom des Garriberts, racontent avec humour et acuité le feuilleton de ce jeu de massacre. Ayant couvert les médias pendant 15 ans pour le journal Libération, ils ont une connaissance intime de ce milieu, et ont eu accès privilégié à des sources qui n'ont pas l'habitude de parler.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts dirigeaient la rubrique " Écrans-Médias " à Libération, où ils ont vu naître des Hanouna et disparaître des PPDA, s'émietter les audiences et valser les patrons de chaînes. Ils font partie des fondateurs du site Les Jours, lancé en février 2016, où ils continuent de suivre la télé et les médias, et bientôt la politique. Ils ont déjà publié un livre consacré au JT de Jean-Pierre Pernaut, La Bonne Soupe (Les Arènes, 2007).

Livres connexes

Il a déjà fixé la date, le 17 février 2022, Vincent Bolloré léguera sa petite épicerie à sa dynastie. Du transport et de la logistique, du fioul et des batteries électriques, du plastique et des palmiers en Afrique. Et Havas. Et Vivendi. Et Canal+. Depuis l'été 2015, l'homme d'affaires mène un raid sur le groupe crypté dont il a viré la quasi-totalité des dirigeants. Désormais, Vincent Bolloré fait sa loi à Canal+, et ça ne fait que commencer.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, connus aussi sous le nom des Garriberts, racontent avec humour et acuité le feuilleton de ce jeu de massacre. Ayant couvert les médias pendant 15 ans pour le journal Libération, ils ont une connaissance intime de ce milieu, et ont eu accès privilégié à des sources qui n'ont pas l'habitude de parler.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts dirigeaient la rubrique " Écrans-Médias " à Libération, où ils ont vu naître des Hanouna et disparaître des PPDA, s'émietter les audiences et valser les patrons de chaînes. Ils font partie des fondateurs du site Les Jours, lancé en février 2016, où ils continuent de suivre la télé et les médias, et bientôt la politique. Ils ont déjà publié un livre consacré au JT de Jean-Pierre Pernaut, La Bonne Soupe (Les Arènes, 2007).

Il a déjà fixé la date, le 17 février 2022, Vincent Bolloré léguera sa petite épicerie à sa dynastie. Du transport et de la logistique, du fioul et des batteries électriques, du plastique et des palmiers en Afrique. Et Havas. Et Vivendi. Et Canal+. Depuis l'été 2015, l'homme d'affaires mène un raid sur le groupe crypté dont il a viré la quasi-totalité des dirigeants. Désormais, Vincent Bolloré fait sa loi à Canal+, et ça ne fait que commencer.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, connus aussi sous le nom des Garriberts, racontent avec humour et acuité le feuilleton de ce jeu de massacre. Ayant couvert les médias pendant 15 ans pour le journal Libération, ils ont une connaissance intime de ce milieu, et ont eu accès privilégié à des sources qui n'ont pas l'habitude de parler.


Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts dirigeaient la rubrique " Écrans-Médias " à Libération, où ils ont vu naître des Hanouna et disparaître des PPDA, s'émietter les audiences et valser les patrons de chaînes. Ils font partie des fondateurs du site Les Jours, lancé en février 2016, où ils continuent de suivre la télé et les médias, et bientôt la politique. Ils ont déjà publié un livre consacré au JT de Jean-Pierre Pernaut, La Bonne Soupe (Les Arènes, 2007).